15 place Grangier, 21000 Dijon
 
Indisponible aujourd'hui
 

Réfraction

DIXIÈME et DIOPTRIE

DÉFINITION :

  • DIXIÈME : permet de quantifier l’acuité visuelle en vision de loin (par exemple, 10/10, 5/10, …).
  • DIOPTRIE : permet de quantifier l’importance d’un défaut optique comme la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme. Chez les myopes, le nombre de dioptries permet d’évaluer la distance rapprochée pour laquelle la vision est nette sans effort (appelée Punctum Remotum) par la formule suivante :
    • Punctum Remotum = 1/nombre de dioptries
    • Par exemple, un myope de -3 dioptries voit net sans effort à une distance de 0,33 mètre ; un myope de -4 dioptries voit net sans effort à une distance de 0,25 mètre.

 

DIOPTRIES DE MYOPIE ET DIXIÈMES :

  • Il n’existe pas de formule pour la conversion de dioptries en dixièmes.
  • Plus le nombre de dioptries figurant sur la correction optique est élevé, plus le nombre de dixièmes sera faible.
  • En général, on considère que :
    • Une myopie de -0,25 dioptries réduit l’acuité visuelle à 9/10
    • Une myopie de -0,50 dioptries réduit l’acuité visuelle à 7/10
    • Une myopie de -1,00 dioptries réduit l’acuité visuelle à 4/10
    • Une myopie de -1,25 dioptries réduit l’acuité visuelle à 2/10.

MYOPIE

ÉTYMOLOGIE : vient du grec μυωπία (prononcé muopia), littéralement « vue de taupe ».

 

DÉFINITION : c’est un œil qui est trop convergent ou trop long par rapport à sa convergence.

Un œil myope voit flou car la rétine est située en arrière du plan de focalisation des rayons issus des objets observés quand ceux-ci sont situés à grande distance.

En revanche, il existe une distance rapprochée pour laquelle la vision est nette sans effort (appelée Punctum Remotum).

 

TYPE :

  • MYOPIE AXILE liée à une augmentation de l’axe antéro-postérieur de l’œil. L’œil est trop long (>23,50 mm), vis à vis de la puissance optique de la cornée et du cristallin.
  • MYOPIE RÉFRACTIVE liée à la puissance réfractive trop importante des éléments du segment antérieur de l’œil (cornée et cristallin) vis à vis de la longueur axiale normale.
  • MYOPIE DE COURBURE liée par exemple à une courbure cornéenne excessive, comme dans le cadre d’un kératocône.
  • MYOPIE D’INDICE par augmentation de l’indice de réfraction des milieux transparents, comme observé au stade de la cataracte nucléaire.

 

SIGNES FONCTIONNELS :

  • VISION DE PRÈS : vision nette
  • VISION DE LOIN : vision floue au delà d’une certaine distance. Cette distance au delà de laquelle les objets observés deviennent flous est un paramètre important permettant de quantifier le degré de la myopie. Plus la distance est proche de l’œil, plus la myopie est forte.

 

TRAITEMENT :

  • CORRECTION OPTIQUE EXTERNE
    • Utilisation de verres ou de lentilles concaves (dont l’épaisseur est plus importante en périphérie qu’au centre) afin que le plan net de l’image soit défocalisé vers l’arrière, dans le plan de la rétine.
  • CHIRURGIE RÉFRACTIVE
    • Modification de la géométrie de la face antérieure de la cornée par le Laser Excimer (LASIK, PKR)
    • Modification du pouvoir réfractif du cristallin par la chirurgie du cristallin 

HYPERMÉTROPIE

DÉFINITION : c’est un œil qui n’est pas assez convergent ou trop court par rapport à sa convergence.

Un œil hypermétrope voit flou car la rétine est située en avant du plan de focalisation des rayons issus des objets observés quand ceux-ci sont situés à grande distance.

 

TYPE :

  • HYPERMÉTROPIE AXILE liée à un axe antéro-postérieur de l’œil trop court (<23,50 mm). Il existe habituellement à la naissance une hypermétropie axile de 2 ou 3 dioptries qui diminue progressivement jusqu’à l’adolescence avec le développement de l’œil.
  • HYPERMÉTROPIE DE COURBURE liée par exemple à un défaut de courbure cornéenne, pouvant être d’origine congénitale (comme dans la cornea plana) ou d’origine acquise (traumatisme, chirurgie cornéenne).
  • HYPERMÉTROPIE D’INDICE liée à l’absence de cristallin sur l’axe optique (opération de la cataracte, luxation du cristallin) ou à un cristallin artificiel de puissance insuffisante.

 

SIGNES FONCTIONNELS :

  • ASTHÉNOPIE ACCOMODATIVE
    • Céphalées secondaires aux efforts nécessaires du cristallin pour accommoder en permanence afin de former une image nette sur la rétine
    • Fatigue visuelle
    • Picotements
  • VISION DE LOIN et DE PRÈS : généralement normale

 

TRAITEMENT :

  • CORRECTION OPTIQUE EXTERNE
    • Utilisation de verres ou de lentilles convexes (dont l’épaisseur est plus importante au centre qu’en périphérie) afin que le plan net de l’image soit défocalisé vers l’avant, dans le plan de la rétine.
  • CHIRURGIE RÉFRACTIVE
    • Modification de la géométrie de la face antérieure de la cornée par le Laser Excimer (LASIK, PKR)
    • Modification du pouvoir réfractif du cristallin par la chirurgie du cristallin 

ASTIGMATISME

DÉFINITION : amétropie cylindrique secondaire à une différence de courbure des milieux réfringents de l’œil (soit la cornée, soit le cristallin). Il existe une différence de focalisation entre deux rayons issus d’un même point et réfractés par les méridiens de courbure extrême.

 

TYPE :

  • ASSOCIATION
    • Astigmatisme simple : survient sur un œil de longueur normal.
    • Astigmatisme composé : combiné à une myopie (œil trop long) ou à une hypermétropie (œil trop court).
  • ORIENTATION
    • Astigmatisme direct ou conforme : le méridien cornéen le plus cambré est vertical.
    • Astigmatisme indirect ou inverse : le méridien cornéen le plus cambré est horizontal.
    • Astigmatisme oblique : le méridien cornéen le plus cambré est autour de l’axe 45° ou 135°.
  • RÉGULARITÉ
    • Astigmatisme régulier : composante de l’astigmatisme qu’il est possible de corriger par un verre de lunette
    • Astigmatisme irrégulier : composante de l’astigmatisme qu’il est impossible de corriger par un verre de lunette, secondaire à une déformation irrégulière de la cornée et/ou du cristallin.

 

SIGNES FONCTIONNELS :

  • Flou visuel
  • Diplopie monoculaire

 

TRAITEMENT :

  • CORRECTION OPTIQUE EXTERNE
    • Utilisation de verres ou de lentilles cylindriques selon une formule exprimée en dioptries et en degré d’axe. La puissance du cylindre peut être exprimée en chiffres négatifs (c’est le cas sur vos ordonnances) ou positifs (les opticiens utilisent plutôt la formulation positive pour la fabrication des verres de lunettes).
  • CHIRURGIE RÉFRACTIVE
    •  Uniquement chez les astigmates réguliers.

PRESBYTIE

DÉFINITION : diminution de l’accommodation avec l’âge, débutant vers l’âge de 45 ans pour devenir maximale à l’âge de 60 ans. Elle est secondaire à une perte de l’élasticité du cristallin et de sa capsule.

 

SIGNES FONCTIONNELS :

  • Baisse progressive de la vision de près, la lecture normale à 30 cm devenant difficile. Le sujet a une tendance à éloigner le texte en tendant le bras et à avoir besoin de plus de lumière.
  • Asthénopie avec céphalées, yeux rouges, picotements et/ou larmoiement.

 

TRAITEMENT :

  • CORRECTION OPTIQUE EXTERNE
    • Utilisation de verres ou de lentilles convexes destinés à suppléer au manque de puissance focale pour former une image nette des objets situés à une distance d’environ 30 cm. La valeur de cette addition est exprimée en dioptries et dépend du degré de la presbytie, lui même en rapport avec l’âge. Les premiers verres prescrits ont généralement une puissance proche de l’addition « +0,75 D ». Cette addition doit être augmentée au fil du temps pour atteindre une puissance d’addition de « +3,00 D » vers 60 ans.
  • CHIRURGIE RÉFRACTIVE
    •  Peut être effectuée grâce à la technique du LASIK (ou presby-LASIK).

VOS OPHTALMOLOGISTES À DIJON

Ophtalmologie Grangier

15 place Grangier
21000 Dijon

Du Lundi au Vendredi de 8h15 à 12h30 et de 13h30 à 17h45

DERNIER TÉMOIGNAGE

PRATIQUES

OPHTALMOLOGIE GRANGIER À DIJON

Ophtalmologie Grangier

15 place Grangier
21000 Dijon

Du Lundi au Vendredi de 8h15 à 12h30 et de 13h30 à 17h45

DERNIER TÉMOIGNAGE

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Libizi

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.